1) Est-ce possible pour nous ?

2) On se lance ?

3) Que se passera-t-il au retour ?

4) Quel budget ?

5) Comment allons nous financer le projet ?

6) Qu’allons nous faire de nos meubles ?

7) Quels délais pour quels vaccins ?

8) Les visas ?

9) Les billets d’avion ?

10) Le strict nécessaire pour partir ?

11) Les hébergements ?

12) Les livres à lire absolument ?

13) Le parcours ?

14) Les circuits, treks et safari ?

15) Les langues ?

16) Les transports locaux ?

17) La sécurité ?

18) Les assurances ?

19) La communication avec la famille et les amis ?

20) Photos et vidéo ?

 

 

  1. Est-ce possible pour nous ?
  2. Ce n’est pas seulement un rêve pour aventuriers, ou riches privilégiés. Il en existe sous toutes les formes et pas forcément pour des budgets astronomiques.

    Faire le tour du monde ne nécessite pas forcément une condition physique exceptionnelle, mais seulement une bonne santé et une grande ouverture d’esprit pour bien s’adapter aux différents modes de vie.

    Côté travail, en France, nous avons tous le droit au congé sabbatique, même pour ceux qui travaillent dans le privé ! Il faut simplement 6 ans d’expérience professionnelle, et deux ans d’ancienneté dans la société du moment, qui peut tout de même vous demander de décaler votre projet de 6 mois.

     

  3. On se lance ?
  4. La décision est à prendre, c’est oui, ou non !

    Tout seul, il vaut mieux s’assurer d’une résistance à la solitude hors du commun. Mais à deux ou plus, il est impératif de s’entendre sur pratiquement tous les sujets (au moins les bases essentielles) et de bien se mettre d’accord, avant de prendre la décision, sur le sens de ce voyage. Pas question d’aller bouder dans son coin, ou de faire un caprice, au milieu du désert de Lybie ou sur la cordillère des Andes !

    Ensuite, il faut être prêt à se séparer pour de longs mois loin de sa famille, de ses amis, de son travail et de ses biens matériels.

     

  5. Que se passera-t-il au retour ?
  6. Un choc, c’est certain !

    Mais plus sérieusement, en France, le congé sabbatique garantit le même niveau de poste et de salaire après une absence de 11 mois maximum (12 si on ajoute les congés payés). Au-delà de ces délais, on sort du cadre de la loi et plus rien n’est assuré.

    Parlez en concrètement avec votre entreprise avant de partir, et gardez le contact régulièrement avec elle pour qu’elle ne vous oublie pas, surtout dans les mois qui précèdent votre retour.

     

  7. Quel budget ? (vers budget détaillé)
  8. Notre budget total pour 2 personnes sur une année est de 300000 Francs, tout compris, du départ à l’arrivée, en voyageant en avion entre chaque pays.

    Tout dépend du style de voyage que l’on souhaite faire, dans quel niveau d’inconfort et dans quels pays. L’Europe, l’Australie, l’Amérique du nord, le Japon, l’Afrique du sud, le Kenya et la Tanzanie sont coûteux. Le reste du monde est très abordable.

    Les guides touristiques sérieux fournissent toutes les informations nécessaires à la constitution du budget, pays par pays.

     

  9. Comment allons nous financer le projet ?
  10. Le tour du monde décidé, il faut tout organiser en fonction : les économies, les priorités de dépenses, les sorties…L’importance que l’on donne à la notion de propriété devient très relative. C’est peut-être le moment de vendre l’appartement. Si le projet peut avoir un intérêt pour une entreprise, faîtes vous sponsoriser, au moins pour partie !

    Les échecs des projets de ce type proviennent souvent de l’essoufflement lié la longue attente pour réunir la somme d’argent suffisante. Peu de personnes peuvent se mobiliser pendant plusieurs années sur de l’immatériel. Il vaut mieux tempérer ses ambitions pour se rapprocher du départ, mais partir vraiment et réaliser le rêve, peut-être en plusieurs fois.

     

  11. Qu’allons nous faire de nos meubles ?
  12. Si vous ne les avez pas vendus au chapitre précédent, dispersez les chez vos parents et amis, vous ferez quelques heureux. Pour le reste, garage, grenier ou garde meuble.

     

  13. Quels délais pour quels vaccins ?
  14. Fièvre jaune, hépatite A et B, Méningite A et C, fièvre typhoïde, diphtérie, tétanos et Polio sont les vaccins les plus répandus. Il faut s’y prendre plusieurs mois à l’avance pour obtenir un rendez-vous avec un médecin conseil du centre des maladies tropicales le plus proche de chez vous, qui est le seul à pouvoir vous vacciner contre la fièvre jaune. En fonction de votre parcours, il vous dira les vaccins à faire. La fièvre jaune est une maladie mortelle à 100% si elle est contractée, mais heureusement, le vaccin est lui aussi efficace à 100%. Sans son certificat, vous n’enterez pas dans de nombreux pays qui l’exige en douanes.

    Aucun vaccin pour le paludisme. Seul les médicaments préventifs hebdomadaires ou quotidiens, et les protections anti-moustiques (la nuit), sont efficaces. A se procurer impérativement. Pas d’ordonnance obligatoire.

    Pas de vaccin non plus contre la turista. Remède simple et unique : anti-diarrhéique et hydratation. L’hygiène alimentaire est la meilleure prévention, en particulier sur l’eau, qu’il est facile de traiter avec un filtre portable et quelques comprimés pour la conserver plusieurs semaines en jerrican.

    Manger chaud est souvent une bonne astuce, même si sous les tropiques…

     

  15. Les visas ?
  16. Passeport valable 6 mois après la date d’arrivée dans les pays sur toute la planète. Beaucoup exigent des visas spécifiques entre 150 et 300 francs par personne, qui sont possible à obtenir en moins d’un mois auprès des ambassades en France.

    En cas d’urgence, VIP Express vous l’obtient en quelques jours sur tout le globe, pour 130 francs de plus par visa.

     

  17. Les billets d’avion ?
  18. British Airways est le champion en matière de billets d’avion " Tour du monde ". Adressez-vous directement à eux. Le prix du billet dépend du nombre de continents visités. Comptez 22000 francs par personne pour un forfait complet 6 continents, à raison de 3 arrêts par continent, sans retour en arrière d’un continent à l’autre, et 800 francs le stop supplémentaire par personne. Le parcours est parfois un peu scabreux pour respecter les alliances de la compagnie, mais vous ne trouverez pas plus compétitif en avion. Si toutefois une destination vous tenait à coeur sans entrer dans le forfait, ils s’occupent de l’intégrer moyennant un supplément raisonnable.

    Important : laissez bien mûrir le parcours dans votre esprit avant de les contacter, mais soyez vigilant sur certaines destinations qui exigent plusieurs mois d’avance pour les réservations.

     

  19. Le strict nécessaire pour partir ?
  20. Vous ne pourrez emmener avec vous que l’indispensable nécessaire et vital (15 kg maximum dans un sac à dos 70 litres minimum habilement choisi) : trousse à pharmacie complète concoctée avec votre médecin traitant, duvet, mousse ou petit matelas pneumatique ultra-léger, toute petite tente, un pantalon en toile coton épais et un léger ample, deux chemises coton à manches longues légères amples, quelques sous-vêtements, une paire de chaussures légère et une plus isolante, veste en Goretex avec polaire amovible et capuche, le nécessaire de toilette réduit, idem pour le nécessaire de cuisine, une bonne gourde en aluminium 1,5 litre avec gaine isolante, un filtre magique, quelques guides ou extraits, une boussole, paperasse plastifiée en double certifiée conforme si possible, appareil photo, vidéo si vous pouvez. Certains vêtements peuvent s’acheter ou se louer sur place pour les conditions un peu extrêmes.

     

  21. Les hébergements ?
  22. Munissez-vous d’une carte auberge de jeunesse, ce sera toujours utile à un moment ou un autre. Etre hébergé chez l’habitant est la formule la plus riche, mais ce n’est pas possible partout. Il existe souvent des hôtels raisonnables en prix (de 50 à 100 francs la nuit pour deux), et surtout bien placés au cœur des villes. Les campings sont eux souvent à l’extérieur, et pas toujours avantageux financièrement. Cela dépend beaucoup des pays.

     

  23. Les livres à lire absolument ?
  24. - " Saisons et Climats " est indispensable pour synchroniser la météo avec le planning des destinations. En plus, ce guide vous en dira beaucoup sur les chapitres santé, visas et niveaux de vie.

    - Le guide pratique Voyage et Santé de SMI

    - Un guide type Guide du Routard ou Lonely Planet par pays pour se documenter sur les sites à voir et dénicher les bonnes adresses.

    - Une méthode pour apprendre l’Anglais et l’Espagnol si vous ne maîtriser pas encore.

     

  25. Le parcours ?
  26. Pour nous, il est le suivant, dans l’ordre :

    Egypte (Le Caire, Alexandrie, Louxor, Assouan) Juillet

    Kenya (Nairobi) Août

    Tanzanie (Arusha, Zanzibar, Dar es salam) Septembre

    Inde (Delhi, Jaipur, Jodhpur, Agra) Septembre

    Népal (Katmandou) Octobre

    Tibet (Lhassa) Octobre

    Chine (Hong Kong, Guilin) Novembre

    Nouvelle Calédonie (Nouméa) Novembre

    Australie (Ayers Rock, Sydney) Décembre

    Mexique (Cancun, Mexico) Janvier

    Brésil (Salvador, Belo Horizonte, Rio, Florianopolis, Iguaçu) Février

    Argentine (Corrientes, Resistencia, Salta) Mars

    Bolivie (Potosi, Sucre, Santa cruz, La Paz) Avril

    Pérou (Puno, Cuzco, Machu pichu, Huancayo, Lima) Mai

    US (San Francisco, Las vegas, Grand canyon, Monument Valley, Bryce Canyon) Juin

    Canada (Montréal, Québec) Juillet

    US (Boston, New York) Juillet

    La météo est un critère principal qui conditionne pour beaucoup le parcours. Pour la suite, c’est une question très personnelle, fonction de vos rêves et envies. Le parcours ci-dessus peut sans problème être réalisé ans l’ordre inverse. Les villes soulignées sont celles que British Airways a pris en charge pour 30000 Francs par personne, sachant que nous avions la possibilité de faire plus de vol en Amérique latine.

     

  27. Les circuits, treks et safari ?
  28. Certaines destinations sont très demandées, avec des créneaux météo réduits. Le Kenya et la Tanzanie, le Népal et le Tibet, ainsi que le Pérou sont de ces pays. Il est alors prudent de réserver 6 mois à l’avance, tant les safaris ou trek que les billets d’avion dans certains cas. Internet est ici un précieux allié. Les rappels une semaine avant, puis 72h avant sont parfois chaudement recommandé, même si vous avez le billet !

    Attention de ne pas vous inscrire dans un périple qui ne corresponde pas à votre condition physique. Soyez très modeste en la matière. Nos vies occidentales sont surprotégées.

     

  29. Les langues ?
  30. La pratique de l’Anglais, de L’Espagnol et du Français permet de vous débrouillez quasiment partout, sauf peut-être en Chine. Ces points sont à prévoir au moins six mois avant le départ si vous voulez être à peu près autonome.

     

  31. Les transports locaux ?
  32. Ils varient beaucoup d’un pays à l’autre. Si l’Egypte et l’Inde sont équipés de réseaux ferroviaires plutôt complets, d’autres pays sont mieux organisés en bus. Les états continents comme l’Australie ou les USA ont des forfaits avions intéressants. Si quelques billets sont parfois à prévoir plusieurs semaines à l’avance, l’essentiel ne nécessite pas de planification à long terme comme pour les billets d’avion inter pays.

     

  33. La sécurité ?
  34. Première règle : éviter les pays à fort potentiel de conflit politique ou carrément en guerre.

    Ensuite, il faut être prudent surtout vis à vis du vol, dans certaines destinations. Des bandes spécialisées sont ultra compétentes pour dérober les sacs ou vider les poches à votre insu. Sans tomber dans la parano, dans les grandes villes en particulier, il faut éviter tous les signes extérieurs de richesse (bagues, colliers, bracelets, montres, boucles d’oreilles…), surveiller son sac de très près, et ne sortir le matériel photo ou vidéo que si l’on est en lieu quasi sûr. Il existe des portefeuilles spéciaux qui se portent sous le teeshirt. Les papiers et billets d’avion doivent être photocopiés, certifié conformes et plastifiés de préférence. A deux, le croisement des doubles dans les sacs à dos peut être la solution de repli en cas de vol d’un des sacs. Cela vaut aussi pour les vêtements, à moins que vous fassiez la même taille exactement. Côté carte bleue, attention aux petits malins qui les détournent. Payer plutôt en liquide et si possible opter pour une VISA et une EUROCARD MASTER CARD. Toujours de la monnaie ou des petites coupures locales sur vous mais jamais en grande quantité visible. Quelques dollars planqués dans un coin peuvent s’avérer utiles par moment.

    Do côté des maladies, une fois le chapitre vaccins traité, il peut encore vous arriver quelques bricoles. Voir sérieusement son médecin traitant plusieurs mois avant le départ est impératif. Il vous prescrira vraisemblablement des antibiotiques à large spectre en cas de fièvre prolongée, et quelques autres médicaments et conseils utiles en cas de blessures ou maladies.

     

  35. Les assurances ?
  36. Des produits performants sont proposés, notamment chez EUROP ASSISTANCE, MONDIAL ASSISTANCE et AVI (partenaire du Guide du Routard).

    La prestation principale est bien entendu le rapatriement en France et la prise en charge des frais médicaux sur place, le plus souvent à hauteur d’un million de Francs. Mais il faut aussi se prémunir contre le vol, d’éventuels frais de justice sur place, un aller-retour en cours de route suite à décès ou grave maladie d’un proche. Certaines compagnies proposent aussi un aller-retour pour l’un de vos proches sur le site ou vous seriez hospitalisé sans rapatriement nécessaire ou possible. Elles s’appuient sur de vrais réseaux de médecins sélectionnés pour leur sérieux et leur efficacité, et vous guident par téléphone en cas de souci.

    Le budget par an sur une personne est d’environ 5000 Francs pour une bonne couverture.

     

  37. La communication avec la famille et les amis ?
  38. La téléphonie mobile s’est fortement développée un peu partout sur la planète. Motorolla a un modèle tribande qui fonctionne sur presque tous les réseaux mobiles. Il est également équipé d’un modem et de la technologie WAP pour les petits messages via internet. Facile par ailleurs de se connecter sur le net dans tous les pays. Le courrier électronique, plus rapide et plus fiable, prendra donc le pas sur le courrier traditionnel. Si vous êtes équipés en photo et/ou vidéo numérique, vous pourrez même joindre des extraits de vos chef-d’œuvres.

    Tout ça ne remplacera pas le contact direct, mais vous ne serez pas complètement coupés de votre monde quotidien. Et puis certains membres de votre famille ou de vos amis vous rejoindrons peut-être pour des vacances dans une de vos destinations

     

  39. Photos et vidéo 

Pour limiter l’encombrement, puis faciliter le traitement et le stockage des images, nous conseillons le numérique, tant en photos qu’en vidéo. Les modèles avec visualisation des images désolidarisée de l’objectif permettent des prises de vue beaucoup plus discrètes. Mais il faut être très prudent sur le sujet dans certains endroits du globe. D’abord parce que les personnes ne sont pas des objets et peuvent se sentir agresser, ensuite parce que votre équipement sera dans certains endroits, l’objet de convoitises légitimes. Il est facile de se préserver de ces mauvaises surprises en se documentant bien sur les pays visités.